Clefs et transposition

Pour représenter l’étendue complète de la voix humaine il faudrait une portée de 11 lignes

Pour être lisible cette portée fictive  a été séparée en deux portées de 5 lignes séparée par une ligne intermédiaire

Il apparait clairement qu’une portée doit être réduite à  5 lignes pour  devenir lisible

En fait ,à partir de  la portée fictive de 11 lignes 3 portées étaient extraites auxquelles on assignait une lettre F,C ou G nommées clefs pour les distinguer

  • Les 5 lignes du bas ont reçu la lettre F placée sur la 4ème ligne   en partant du bas
  • Les 5 lignes du haut on reçu la letre G placée sur la 2 ème ligne (toujours en partant du bas
  • La lettre C a été affectée  la 6ème ligne avec 2 lignes au dessus et 2 lignes en dessous pour créer la 3 ème portée

  • La portée G représente le registre aigu
  • La portée C est le registre moyen
  • F est le registre grave

Les clefs sont toujours placés sur les lignes et donnent leur nom F,C ou G aux notes placées sur cette ligne

Il y a 7 clefs utilisées(7comme les 7  noms de notes)

    • 1 clef de sol
    • 4 clef d’ut
    • 2 clef de fa

Un son donné peut donc recevoir 7 noms

Les clefs visent à  limiter à  2 les lignes supplémentaires donc toutes les clefs (à  l’exception de la clef de Sol ) ont la même étendue

la succession des clefs reposent sur l’alignement du La de référence qui est toujours dans un interligne(contairement aux clefs)

Résumé: Les clefs ont 3 fonctions

      • Nommer un son
      • Fixer la hauteur par rapport au La de référence
      • Faciliter la lisibilité en limitant le nombre de ligne supplémentaires

L’usage des clefs est d’une grande utilité dans la transposition

Par exemple: Jouer la partie de flute ou de violon avec une clarinette Bb .

Clarinette Bb signifie qu’un Do joué à  la clarinette sonne Bb (un ton plus bas ) que le violin ou le piano.Le clarinettiste doit donc jouer un ton plus haut que le son écrit en utilisant la clef d’Ut 3ème

A l’inverse le violoniste qui jouerait la partie de clarinette devrait jouer un ton plus bas en utilisant la clef d’UT 4ème

Dans les deux exemples précédents nous avons pu noter une concordance dans les clefs

Une complication peut apparaitrelorsque la partie à  transposer est dans une autre clef .Le raisonnement est le même avec adaptation des clefs.

Clarinet Bb:Je dis Bb DO J’écris Bb en clef de Sol et je cherche la clef correspondante (en se rappelant que les clef sont toujours sur une des 4 premières lignes en partant du bas)

Raisonnement en clef de Fa

Clarinette Basse Bb
Je dis Do J’écris Bb en clef de Fa et je cherche la clefs adéquate

Autre difficulté : La transposition avec deux instruments transpositeurs

Par exemple jouer la partie de clarinette en A avec une clarinette en Bb

Le raisonnement est toujours le même en prenant en compte la clef de la partie à  transposer

Clarinette  Bb : Je dis  Bb= j’écris le Bb  en  clef  de sol et je cherche la clef correspondante

Inversement pour jouer la partie de Clarinette Bb avec une clarinette en A

Clarinette en A :Je dis  A=B  j’écris A en clef de sol et je cherche la clef correspondante

Remarque Importante Ni les accidents ni le registre ne sont pris en compte dans les transposition par les Clefs
donc B est identique à  Bb et E4 identique à  E2

Clef et transposition en contrepoint était d’un usage courant à  la Renaissance

La texture usuelle Voce piena était couramment utilisée . Elle consistait en deux groupes de voix à l’octave (ST and AB) ,chaque groupe étant à  la quarte ou à  la quinte.


Dans la forme authente le mode authente se trouvait au ténor,doublé a l’octave par le soprano,accompagné d’une basse plagal elle même doublée par l’alto.
Dans la forme plagale le mode plagale est au ténor et soprano,la forme authente à la basse et alto

Grace à l’usage des clefs chaque voix a  la même étendue

2 séries de clefs sont utilisées

      1. Les Chiavi Naturali (Nos exercices d’harmonie)

      2. the Chiavettes

Le passage des chiavi naturali aux chiavettes entraine une transposition àla tierce supérieure du mode plagal

    • Le passage des chiavettes aux chiavi naturali transpose le mode authente à  la tierce inférieure
    • les autres inversion ne sont pas valable

Clef transposition en contrepoint: 2°)Fugue

Sujet et réponse ont la même notation
Le choix de la clef permet une transposition à  la quinte ou à  la quarte

Le raisonnement est toujours le même

1°)Recopier les sons sur une portéee sans clef
2°)assigner le nouveau nom ( son transposé)

3°) Chercher la clef correspondante

3°) Correspondance des clefs

Etape 1: Donner un nom à  la note inférieure

Etape 2: Donner le nom de la transposition à  la note supérieure (qui est la même sur la partition)

Etape 3: Trouver la clef qui nomme la note

La gamme est donnée par la  sequence of clefs suivante C3 F4 C2 F3 C1 C4 G assignée à une note donnée

La transposition est un simple décalage de la séquence des clefs
Transposé C2 F3 C1 C4 G C3 F4
Base C3 F4 C2 F3 C1 C4 G
Intervalle 1 2 3 4 5 6 7

Transposition tonale

Transposer signifie jouer dans une autre tonalité..
Il y a 2 principales raisons de transposer:

    • Se placer dans un registre plus confortable notamment pour les chanteurs ou pour faciliter le jeu instrumental comme par exemple dans la symphonie inachevée de Schubert:Le choix de la clarinette en A évite un doigté très  difficile et donc un phrasé très incertain
      inachou dans, d’autres cas ,augmenter  l’étendue  d’un timbre instrumental:La clarinette en A  permet d’atteindre le C# (en son réel) au lieu du D de la clarinette Bb
    • Ecrire pour un instrument transpositeur,c.a.d qui sonne différemment de la partition écrite

Dans le cas des instruments transpositeurs le but est de pouvoir changer d’instrument et d’avoir le même doigté. Ainsi , un saxo alto et un saxo ténor joueront pareillement C D E mais on entendra Eb F G à  l’alto et Bb C D pour le ténor.

Technique de transposition (particulièrement utile pour la transposition à vue)

  1. Déterminer l’intervalle de transposition c’est à  dire la différence entre la tonalité d’origine et C (0 altération)
    Il y seulement 3 pas possibles
  2. Renommer les notes à  l’aide des clefs
    Pour déterminer la clef de transposition 

      • Ecrire la note transposante(Bb pour la clarinette Bb) en clef de SOl
      • Appeler cette note Do
      • chercher la clef correspondante qui est C,F ou G placée sur une des 4 lignes inférieures de la portée

  3. Adapter l’armature
  4. La difficulté réside dans les notes mobiles du mode mineur

Remarque les altérations ne sont pas pris en compte dans la détermination des clefs

Méthode pratique

Nous avons vu qu’il n’y avait que 3 pas reversibles de transposition qui ajoutent ou soustraient des dièses ou bémols à  la tonalité d’origine
La direction est donnée par la clef.

Voici un tableau qui indique la clef dans laquelle il faut lire et les changements d’armature qu’il faut opérer

Pour Jouer en son réel la partie transposée on prend la partie alternative ayant le même nombre de pas

exemple: pour jouer la partie de hautbois (C)avec une clarinette Bb : utiliser la clef d’ut 3 (C3)et ajouter 2 #

Pour jouer la partie de clarinette Bb avec le hautbois :Utiliser la clef d’ut et ajouter 2 bémols (ou soustraire 2#)


Les instruments transpositeurs
Plus d’infos sur les clefs

Plus d’infos sur les armatures